Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Habitants Vigilants
Association des Habitants Vigilants du canton de Gondrecourt le château

Présentation de l'association

JFB #habitants-vigilants-antinucleaire-bure

LES HABITANTS VIGILANTS DU CANTON DE GONDRECOURT LE CHATEAU
L’association (conforme à la loi 1901) des HABITANTS VIGILANTS DU CANTON DE GONDRECOURT LE CHATEAU a été créée le 21 novembre 2008 à l’initiative de citoyens opposés au projet d’enfouissement des déchets radioactifs FAVL avec pour objectif « d’informer et de sensibiliser l’opinion sur les dangers de l’enfouissement des déchets radioactifs. » Le noyau a fait ensuite appel au soutien des habitants du canton et à tous les sympathisants pour adhérer à leur association. Concernés par un tel projet, le nombre d’adhésion atteint rapidement plusieurs centaines la première année. Leur nombre ne cessent d’augmenter avec l’arrivée d’adhésions des 4 coins de la France.
Le mot d’ordre est clair : agir pacifiquement pour informer les habitants du canton du manque de garantie face à la question de la gestion des déchets radioactifs par l’enfouissement et faire pression sur les politiques et les concepteurs du projet afin de les faire reculer dans leurs prises de décisions.
Les adhérents de l’association des HABITANTS VIGILANTS DU CANTON DE GONDRECOURT LE CHATEAU sont des citoyens impliqués dans la vie locale et soucieux de l’avenir de leur canton. Ils refusent d’impliquer les générations futures et d’imposer la gestion hâtive des déchets radioactifs générés par l’industrie du XX° siècle. Soucieux également du développement de la région, ils émettent des réserves quant à l’avenir économique et démographique qu’un tel projet puisse apporter à terme. La fragilité du soutien financier ponctuel risque à long terme de pénaliser l’équilibre difficile de la gestion des communes du secteur. L’aveuglement des élus face aux promesses sonnantes et trébuchantes effraie celui qui prépare l’avenir dans la stabilité de ses actions.
De nombreuses réunions internes ont permis, grâce à l’aide des associations d’opposants aux déchets HAVL déjà en place, d’organiser des plans d’actions. Ainsi il fut décidé d’organiser dans les différentes communes des réunions publiques d’informations, des manifestations, des présences vigilantes lors des conseils municipaux, des réunions de l’ANDRA, des réunions au Conseil régional de Lorraine.

Un collectif regroupant les associations partageant le même objectif est crée avec les groupes des communes de Aouze, Grand, Soulosse, Roche Bettancourt … Des manifs sont programmées une fois par mois par alternance des ces communes.
L’association s’entoure de spécialistes afin d’étayer les propos contradictoires : Greenpeace et la CRIIRAD participent à leurs réunions d’info. Des géologues partagent leurs connaissances sur le manque de sérieux des études menées par l’Andra et proposent des alternatives.
L’association reçoit des journalistes nationaux et internationaux (Presse, télé) afin de répondre à des interview sur leur combat.
L’association ne reçoit aucune subvention. Elle ne vit que par le bénévolat de son bureau, des cotisations et dons ainsi que de la vente de tee shirts portant le logo des HV.
A ce jour, aucune décision n’a été prise sur le choix du site de stockage des déchets FAVL. Le mot VIGILANCE n’a jamais été autant d’actualité. Notre combat est d’autant plus justifié par la présence du projet de stockage des déchets HAVL aux limites du canton de Gondrecourt. Nos actions se sont concentrées naturellement vers des actions contre la présence du labo de Bure et la définition récente des zones d’implantation du stockage.
A nouveau : participation aux réunions d’info, aux manifs. blocage des camions vibreurs durant l’été 2010. Collaboration avec les associations de Bure Zone libre, CEDRA et CDR 55. Participation aux festivals organisés contre le projet de Bure. Soutien à la mairie de Bonnet qui a osé marquer son opposition au projet de l’Andra. Soutien aux deux candidats écologistes lors des élections cantonales et législatives, tous deux opposants de longue date aux projets d’enfouissement des déchets radioactifs.
Projet de panneaux informatifs déposés en limite de Zone d’implantation.
« Travail permanent » d’information auprès des habitants du secteur afin de ne jamais baisser la garde.
A SUIVRE …

RSS Contact