Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Habitants Vigilants
Association des Habitants Vigilants du canton de Gondrecourt le château

Assembée Générale de l'association

JFB

Les adhérents Habitants vigilants et ceux qui désirent le devenir sont invités le mercredi 25 février 2015 à 20h30, à la salle de la maire de Gandracourt le château d'eau, pas loin de Mandra en Barretoi, près de Bure.

Texte de l'AG (pour ceux qui auraient aimé être présents).

~~2015 sera une grande année pour la reconnaissance de la lutte contre le nucléaire.

Les choses bougent, la cause avance.

La gestion de déchets proposée est mise en doute par l’autorité de sureté nucléaire. Le nucléaire est boudé par les actionnaires qui tiennent les cordons de la bourse. Le nucléaire est en faillite. L’action d’AREVA plonge à son niveau le plus bas depuis 10 ans, 4 milliards de perte. EDF est endetté. Combien de temps l’aveuglement de l’appât du gain va-t-il tenir ? Je rappelle que le budget de l’ANDRA est alimenté par les producteurs de déchets : EDF et AREVA. Je rappelle que les communes de Meuse et Haute marne perçoivent des millions d’euros de l’ANDRA. Et si demain, EDF et AREVA ne peuvent plus payer ? Du jour au lendemain, ANDRA retire ses subventions. Les communes qui vivent sur une économie artificielle depuis quelques années courent à la faillite. Toujours pas de développement économique local.

Les opposants indépendants se renforcent. La reconnaissance par les tribunaux est une très grande avancée. Quelque soit le jugement, le colosse aux pieds d’argile vacille. Bure devient un grand projet inutile reconnu dans toute la France et même au-delà des frontières. La cyber attaque des anonymous, le ralliement à notre cause des associations nationales, des militants de Notre Dame des Landes … nous rend de plus en plus fort. Au point d’envisager un développement touristique intitulé : « Bure, une Zira à Découvrir ».

Ce qui doit arriver arêvera.

Un grand rassemblement national est prévu pour juin 2015, merci aux groupes de travail.

Comme l’a dit récemment Antoine la Marle de la confédération paysanne :

« Ce projet était inacceptable en 1993. Il est inacceptable en 2015. »

RSS Contact